BESOIN D’UNE AIDE URGENTE ?

 

 

Si tu penses au suicide, s’il te plait, reste avec moi 

Bravo d’être arrivé jusqu’ici !

La  lecture de cette page ne te prendra pas plus de 5 minutes…

J’ai connu de nombreuses personnes dans cette situation, je suis un soignant,

Mais je suis aussi humain, et j’ai aussi vécu des situations difficiles, je comprends à quel point cela peut être dur pour toi.

 

Le suicide n’est pas un choix

Mais, tu veux que cette douleur s’arrête.

Faire cesser ces idées noires qui ne font que tourner dans ta tête, et peut être t’endormir éternellement.

 

Toi qui d’habitude trouves des solutions à tes problèmes, depuis quelques temps le suicide t’apparaît comme une possibilité face à la situation inextricable dans laquelle tu es. 

C’est peut être même la seule porte qu’il te reste aujourd’hui vu que tu te retrouves ici. 

 

Tu as peut être l’impression de n’être que l’ombre de toi même, de n’être capable de rien MAIS tu n’es ni fou ni faible, contrairement à ce que tu peux penser.

En ce moment tu es encore en train de lire, et ça, c’est déjà très bien !

J’aimerais encore te dire cinq choses très rapides:

  • ON S’EN SORT : le suicide n’est pas la seule solution, tu peux t’en sortir, mais aujourd’hui tu as besoin d’aide.

 

  • ATTENDS ! : Attends quelques heures, 24h ou 1 semaine, pour prendre du recul sur ta situation, prendre du temps pour toi !

 

  • RESTE EN VIE : Il faut être vivant pour ne plus souffrir ! Il te faut continuer à vivre pour ressentir l’apaisement après toute cette épreuve…

 

  • TES PROCHES PEUVENT NE PAS SAVOIR COMMENT RÉAGIR : l’absence de réaction, le rejet, la colère, la peur ou la fuite ne sont pas en lien avec toi mais avec leurs propres peurs qu’ils ne parviennent à gérer !

 

  • TOUT LE MONDE PEUT ÊTRE TOUCHÉ : n’importe qui, à un moment de sa vie, est confronté à ce que tu vis actuellement, même les “plus forts”.

Maintenant, j’aimerais que tu appelles quelqu’un.

Un proche, un professionnel, un spécialiste, tu auras quelques pistes via le bandeau rouge ci-dessus si besoin !

 

Inspiré par David L.Conroy, traduit par Stéphane Barbery et adapté grâce aux nombreux contributeurs de #jesuislà